RDC: La NSCC salue la décision de la Belgique de suspendre sa coopération militaire avec le Rwanda

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Didier Reynders et Paul Kagame

Dans un communiqué de presse rendu public ce lundi 12 novembre 2012, la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) a fait part de sa satisfaction à la suite de la décision courageuse du gouvernement belge de suspendre sa coopération militaire avec le gouvernement rwandais pour son soutien à la rébellion du M23 au Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo, dénoncé par les différents rapports des experts des Nations Unies.

La Nouvelle Société Civile Congolaise rappelle, à cet effet, sa position relative à la requalification du mandat de la MONUSCO, qui ne devra plus être une simple force neutre. Aussi, elle saisit cette occasion pour lancer un appel pressant à la Belgique d’assumer pleinement sa responsabilité historique en pesant de tout son poids lors de la prochaine réunion des ministres de l’Union européenne, pour non seulement obtenir la condamnation, mais aussi et surtout, des sanctions ciblées à l’encontre du gouvernement rwandais, comme le fait par ailleurs le gouvernement français en faveur du Mali.

Pour rappel, la Belgique a suspendu sa coopération militaire avec le Rwanda après la mise en cause de Kigali par l’ONU pour son soutien à une rébellion active dans l’Est de la République démocratique du Congo, a annoncé dimanche le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders. ” On ne va pas former des militaires qui pourraient contribuer à la déstabilisation de la République démocratique du Congo “, a-t-il expliqué à l’agence Belga. Aussi, a-t-il mentionné, la prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, le 19 novembre, examinerait la question de sanctions contre Kigali.

En effet, le programme de partenariat militaire conclu en 2004 entre la Belgique et le Rwanda portait principalement sur la formation de militaires rwandais, la recherche et la santé. Concernant le volet santé, deux militaires belges ont ainsi été envoyés en mai dernier à l’hôpital militaire de Kigali pour une durée de deux mois afin d’y assister les spécialistes en médecine tropicale, a indiqué l’agence de presse Belga.

Les dernières formations qui devraient encore être dispensées en Belgique dans le domaine médical ont été supprimées, et aucune nouvelle activité avec le Rwanda n’a été planifiée pour l’année 2013, a déclaré le ministre belge de la Défense, Peter De Crem.

Cette décision de la Belgique fait suite à ses précédentes prises de position traduisant sa défiance à l’égard de Kigali. Lors de l’élection du Rwanda au Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2013-2014, la Belgique s’était abstenue. ” Nous nous sommes abstenus pour marquer le coup “, avait expliqué Didier Reynders. ” Voir un pays impliqué dans un dossier de ce point de vue siéger au Conseil de sécurité n’était évidemment pas notre priorité “, avait-il précisé.

Il y a lieu de noter que cette décision de la Belgique de suspendre sa coopération militaire avec le Rwanda a réjoui plus d’un Congolais au regard de la catastrophe humanitaire et sécuritaire que connaît la République démocratique du Congo suite aux activités militaires, avec le soutien avéré de Kigali, du M23 et de ses exactions sur les populations civiles.

Rédaction/ArcEnCiel.agence-pesse.net

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>