USA: Barack Obama conserve les clés de la Maison Blanche pour quatre ans de plus

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Président Barack Obama

A l’issue du scrutin organisé le mardi 6 novembre 2012 aux Etats-Unis, Barack Obama est arrivé en tête de 25 Etats et dans le District fédéral de Washington. Le démocrate a ainsi remporté une victoire incontestable sur son adversaire républicain, Mitt Romney. Il s’est assuré plus de 303 votes au collège électoral, où 270 voix suffisaient à sa réélection. Les électeurs américains ont donc confié au président Barack Obama un deuxième mandat consécutif de quatre ans pour qu’il continue à transformer l’Amérique dans un sens plus égalitaire.

Barack Obama a notamment enlevé les Etats-clés de la Virginie (13 grands électeurs), du Nevada (6) et du Colorado (9). Totalisant plus de 303 grands électeurs sur 538, soit 33 de plus que le seuil de 270 dont il avait besoin pour rester le locataire de la Maison Blanche, le démocrate gagne haut la main l’élection présidentielle. Il remporte 25 Etats plus le District de Columbia, sur 48 Etats. Face à lui, le républicain Mitt Romney n’a obtenu que 206 votes.

Confirmé à la Maison Blanche pour les quatre prochaines années, Barack Obama retrouve une situation comparable à celle qui prévalait avant le scrutin et devra composer avec le Congrès qui reste dans la même configuration. Les démocrates ont conservé en effet leur majorité au Sénat et les républicains restent majoritaires à la Chambre des représentants. L’opposition reste donc en mesure de faire obstacle aux initiatives de la Maison Blanche.

Conscient de la situation, Barack Obama a, devant des milliers de ses partisans en liesse réunis dans la nuit dans son fief de Chicago, tendu la main aux républicains, promettant d’être à l’écoute de deux camps, qui se sont profondément divisés pendant la longue et âpre campagne électorale. ” Reconnaître que nous avons des espoirs et des rêves communs ne fera pas disparaître les obstacles, ne résoudra pas tous nos problèmes et ne remplacera la difficile tâche de forger le consensus “, a-t-il déclaré. ” Vous avez voté pour l’action, pas pour la politique habituelle “, a ajouté le président Barack Obama, en plaidant pour des compromis sur le déficit, la réforme de la fiscalité, les lois sur l’immigration ou encore l’énergie.

De son côté, Mitt Romney, après avoir concédé sa défaite, il a appelé démocrates et républicains à tourner le dos aux « affrontements partisans ». ” Notre nation, ainsi que vous le savez, est à un moment critique. Dans un moment comme celui-là, nous ne pouvons pas prendre le risque d’affrontements partisans et de postures politiciennes “, a-t-il mentionné, devant des milliers de ses supporters.

Nous pouvons ainsi dire que les élections présidentielles aux USA offrent à la face du monde une belle leçon de démocratie où la volonté du peuple en tant souverain primaire est absolument respectée. Le progrès du pays et la cohésion nationale en dépendent forcément !

Rédaction/ArcEnCiel.agence-presse.net

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>