YOUSSOU NDOUR (Sénégal): Une montée fulgurante en politique

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Youssou Ndour, ce chanteur sénégalais hors normes, adulé et encensé aussi bien au Sénégal que dans le reste du monde, vient de réaliser un grand bond en politique.

En 2010, il lance le mouvement ” Fekke ma ci bolé “ (littéralement:” Je suis témoin donc je m’implique “ en wolof).

En 2012, il est candidat président de la République. Malheureusement, sa candidature est recalée par la Cour constitutionnelle. Loin de se décourager, Youssou Ndour soutient ouvertement, au second tour de la présidentielle sénégalaise, la candidature de Macky SALL. Ce dernier est finalement élu président de la République du Sénégal, après avoir réalisé un raz-de-marée contre Abdoulaye WADE, le président sortant, avec plus de 65% des voix.

Le 4 avril 2012, Youssou Ndour est nommé ministre de la culture et du tourisme, dans le nouveau gouvernement qui sera dirigé par M. Abdoul MBAYE, en qualité de premier ministre.

QU’EST CE QUI EXPLIQUE CETTE MONTEE FULGURANTE EN POLITIQUE DE YOUSSOU NDOUR ?

La raison, il faut aller la trouver dans le parcours musical atypique du chanteur. Au-delà de son succès planétaire, Youssou Ndour est porté au Sénégal par un public fidèle et compact. A chacune de ses prestations, il fait salle comble sur le rythme de Mbalax.

Le succès de la ” voix d’or de la médina ” dure depuis trente ans. Le plus étonnant, c’est qu’il fait danser les adolescentes, après avoir fait virevolter leurs mères et parfois leurs grands-mères. Né en 1959, Youssou Ndour chante depuis l’adolescence.

A part la musique, Youssou Ndour s’est révélé par la suite comme un grand homme d’affaires. Il possède le plus important groupe médiatique du Sénégal. Ce groupe comprend une chaîne de télévision (TFM), qui se trouve être la chaîne la plus regardée actuellement au Sénégal; une station de radio (RFM), qui selon des études d’audience récentes, est la plus écoutée du pays; un quotidien (L’Observateur), avec un tirage de plus de 60.000 exemplaires, est le plus vendu du Sénégal. Une belle performance dans ce pays de 12 millions d’habitants.

Notons que ce journal sait coller aux préoccupations des Dakarois : Faits divers, lutte (sport), football et politique.

Au Sénégal, les médias du musicien, aujourd’hui ministre de la culture et du tourisme, connaissent un grand succès au point que d’aucuns l’ont surnommé le ” Citizen Keen ” de Dakar.

Voilà un parcours qui fait rêver !

Rédaction/Arcenciel.agence-presse

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »